L’éclairage pour les plantes

Les plantes aquatiques ont besoin d'une source de lumière qualitative pour pouvoir se développer.

La lumière captée va permettre à la plante de transformer le CO2 en énergie utilisable pour son développement : c’est le phénomène de la photosynthèse. La finalité de cette réaction est la production de molécules de glucide dont la plante se nourrit et de molécules d’oxygène rejetées dans l’aquarium.

Il est recommandé d’éclairer son aquarium 10 à 12 heures par jour. Certains spécialistes recommandent d’accorder une pause aux plantes et de couper l’éclairage à midi, durant deux à quatre heures. Cela a deux effets : la lumière étant synonyme de travail pour la végétation, cela lui permet de faire une pause ; le second effet bénéfique est que les algues vont souffrir de ce manque de lumière pendant la journée. Il est préférable d’utiliser un minuteur pour garder un rythme régulier.

L’intensité lumineuse nécessaire :

Les besoins des plantes en intensité lumineuse sont très variables : certaines ont des besoins plus importants que d’autres. Les plantes faciles ont des besoins d’environ 10 à 20 lumens, les plantes moyennement exigeantes demandent 20 à 40 lumens et les plantes difficiles 40 à 60 lumens. Pour les éclairages avec tubes, cela correspond pour les plantes faciles à une puissance de 0,25 à 0,5 Watts par litre, pour les plantes moyennement exigeantes à 0,5 voire jusqu'à 1 Watt par litre et pour les plantes difficiles à plus d'1 Watt par litre.

Afin d’optimiser votre éclairage, il est conseillé d’utiliser de bons réflecteurs, qui vous permettront d’utiliser une partie de la lumière des tubes néons renvoyée vers le haut.

Distance de l’éclairage :

La distance à laquelle l’éclairage est placé par rapport à la surface de l’eau est aussi très importante. Plus il sera placé haut et plus la couverture sur le sol sera importante mais moins l’intensité lumineuse sera forte. Il faut donc trouver le bon compromis afin que la couverture lumineuse et l’intensité soient optimales.

Quelle lumière utilisent les plantes ?

Pour se développer, les plantes d'aquarium ont besoin de beaucoup de lumière de couleur rouge, avec une faible part de bleu et très peu de rayons U.V. Vous pourrez trouver sur notre site Aqualight Solution des rampes spécialisées pour les plantes aquatiques avec un spectre adapté à la photosynthèse et donc pour leur maintenance et leur croissance.

L'éclairage des plantes d'aquarium

(Source https://tropica.com) Absorbation de la chlorophylle par les longueurs d'ondes différentes

Température de couleur de l’éclairage

La température de couleur indique la couleur de la lumière ou plus communément si la lumière est chaude (teinte rouge - jaune) ou froide (teinte blanche - bleue). Elle s’exprime en degrés Kelvin (°K), la lumière du jour étant comprise entre 5500 et 6500 °K (soleil au zénith). Plus elle est élevée, plus elle va tendre vers une couleur blanc-bleuté (7000-8000 °K). A l’inverse plus elle est faible, plus la couleur deviendra rouge ou jaunâtre (3500-4000 °K).

Pour un éclairage d’aquarium planté, on utilisera plutôt une température de couleur autour des 3500 °K.